Durant mes stages à l’université et mes premières années comme professionnelle j’appliquais sans trop me poser de question, la méthode « classique » d’évaluation apprise. Autant au privé que dans les écoles, comme psychologue scolaire, mes clients étaient satisfaits de mes analyses, évaluations diagnostiques et rapports. J’ai développé une expertise auprès d’une clientèle ayant des troubles neurodéveloppementaux, particulièrement le TDAH.

 J’ai rapidement questionné l’utilité des « gros rapports d’évaluation » en milieu scolaire comportant souvent beaucoup de recommandations non réalistes pour le milieu d’éducation. J’ai par la suite questionné la nécessité des évaluations « précipitées », car plusieurs problématiques pouvaient se résorber en soutenant l’enseignante et l’équipe-école dans leurs interventions.Toutefois ce qui m’a le plus marqué était le fait que, malgré les évaluations, les diagnostics et la médication, souvent la situation de certains élèves ne changeait pas du tout et se détériorait même avec les années. Dans les classes de 6e année du primaire, près de la moitié des élèves prenait de la médication… Pour moi, il manquait quelque chose, la médication ne devrait pas être la seule solution sur laquelle on s’appuie et surtout en priorité.

Mon éveil professionnel s'est fait suite à la naissance de mon fils en 2014. C’est alors que je me suis ouverte à des approches alternatives, à d’autres théories en psychologie qui n’étaient pas enseignées lors des mes études universitaires mais tout aussi reconnues, pertinentes et passionnantes.

Les neurosciences affectives, la neurologie fonctionnelle, la neuro-nutrition, la pleine conscience, la communication non violente, les approches développementales et d’attachement, la neuropsychobiologie interpersonnelle, la spiritualité sont des exemples d’approches que j’ai approfondies

Je me suis également formée comme psychothérapeute avec une approche psychodynamique de thérapie par le jeu principalement et l’approche d’acceptation et d’engagement en complément et avec le paradigme développemental et d’attachement du Dr Neufeld. WOW! Un nouveau monde s’est alors ouvert à moi et je ne pouvais faire autrement que changer ma pratique pour avoir une approche plus intégrative et holistique.

J’ai réussi à regrouper l’ensemble de mes connaissances apprises dans un modèle pour accompagner le jeune en difficulté et sa famille. Depuis 2018, je demeure psychologue consultante dans les écoles, mais je consacre ma pratique à l’application de mon approche intégrative et globale à mes clients. Je me plais à dire que les clients qui viennent à moi cherche à aller au-delà des diagnostics et à comprendre la source des difficultés de leur enfant. Ils cherchent à être accompagnés pour résoudre les situations et non pas seulement connaître quelle étiquette donner à leur enfant, et une liste de recommandations trop souvent difficiles à appliquer sans soutien.

Aujourd’hui j’accompagne le parent à devenir LA SOLUTION pour son enfant!