Accès illimité

La maman de Mathis, 10 ans, me téléphone car l’école lui suggère une évaluation pour vérifier la présence d’un trouble d’attention. Mathis a des difficultés scolaires persistantes malgré l’accompagnement, il est décrit comme étant facilement distrait et peu autonome. Il ne veut pas utiliser l’aide qu’on lui propose.

Le papa de Clovis, 7 ans, me téléphone car son fils a de la difficulté à gérer sa colère. Il se retrouve souvent en conflit avec les autres enfants. Il lui arrive souvent d’être retiré de la classe pour ses comportements agressifs. De plus, il est décrit comme étant opposant envers l’adulte. Aurait-il un TDAH ou trouble d’opposition?

Les parents de Stéphanie, bientôt 6 ans, me téléphonent car leur fille fait la crise tous les matins pour ne pas aller à l’école. Elle n’aime pas les changements de routine et réagit à son environnement. Les dodos sont difficiles. Les relations sociales ne sont pas faciles également. Les parents soupçonnent de l’anxiété, mais une voisine leur aurait parlé de TSA!?

Presque tous les parents qui prennent contact avec moi me demandent d’emblée une évaluation de leur enfant pour vérifier la présence de tel ou tel diagnostic psychologique.

Toutefois, après discussion, la majorité des parents se rend compte qu’ils ne souhaitent pas particulièrement mettre une étiquette sur leur enfant, mais cherchent plutôt à comprendre ce qui se passe avec leur enfant et comment lui venir en aide.

Grâce à l’Atelier L’Enfant Sens Dessus Dessous, vous aurez des réponses à ces questions.

La maman de Mathis, 10 ans, me téléphone car l’école lui suggère une évaluation pour vérifier la présence d’un trouble d’attention. Mathis a des difficultés scolaires persistantes malgré l’accompagnement, il est décrit comme étant facilement distrait et peu autonome. Il ne veut pas utiliser l’aide qu’on lui propose.

Le papa de Clovis, 7 ans, me téléphone car son fils a de la difficulté à gérer sa colère. Il se retrouve souvent en conflit avec les autres enfants. Il lui arrive souvent d’être retiré de la classe pour ses comportements agressifs. De plus, il est décrit comme étant opposant envers l’adulte. Aurait-il un TDAH ou trouble d’opposition?

Les parents de Stéphanie, bientôt 6 ans, me téléphonent car leur fille fait la crise tous les matins pour ne pas aller à l’école. Elle n’aime pas les changements de routine et réagit à son environnement. Les dodos sont difficiles. Les relations sociales ne sont pas faciles également. Les parents soupçonnent de l’anxiété, mais une voisine leur aurait parlé de TSA!?

Presque tous les parents qui prennent contact avec moi me demandent d’emblée une évaluation de leur enfant pour vérifier la présence de tel ou tel diagnostic psychologique.

Toutefois, après discussion, la majorité des parents se rend compte qu’ils ne souhaitent pas particulièrement mettre une étiquette sur leur enfant, mais cherchent plutôt à comprendre ce qui se passe avec leur enfant et comment lui venir en aide.

Grâce à l’Atelier L’Enfant Sens Dessus Dessous, vous aurez des réponses à ces questions.

MAINTENANT DISPONIBLE 

Durée: Environ 3 heures

Coût: GRATUIT

Vous recevrez le lien des vidéos par courriel.

Je suis Dre Kaïla Rodrigue, neuropsychologue pédiatrique depuis plus de 10 ans. J’ai travaillé dans différents milieux; privé, milieu pédopsychiatrique et en milieu scolaire. Depuis, les dernières années mon approche classique a évoluée et j’ai maintenant une approche que je nomme holistique, car elle prend soin de comprendre l’enfant dans son ensemble. J’ai une expertise dans l’évaluation des troubles neurodéveloppementaux. J’ai fait pendant plusieurs années de la psychothérapie par le jeu avec les enfants. Je suis toujours consultante dans les écoles. Je consacre toutefois la majorité de mon temps à partager mes connaissances en développement de l’enfant et parentalité consciente par le biais l’accompagnement de parents afin d’éveiller leur pouvoir parental.

Mon objectif avec ce webinaire gratuit est de vous présenter mon approche, divisée en deux modèles cliniques, ainsi que la base de différents concepts clés qui vous permettront enfin de comprendre la source des difficultés de votre enfant, de votre famille et savoir comment prioriser vos interventions.

Je suis Dre Kaïla Rodrigue, neuropsychologue pédiatrique depuis plus de 10 ans. J’ai travaillé dans différents milieux; privé, milieu pédopsychiatrique et en milieu scolaire. Depuis, les dernières années mon approche classique a évoluée et j’ai maintenant une approche que je nomme holistique, car elle prend soin de comprendre l’enfant dans son ensemble. J’ai une expertise dans l’évaluation des troubles neurodéveloppementaux. J’ai fait pendant plusieurs années de la psychothérapie par le jeu avec les enfants. Je suis toujours consultante dans les écoles. Je consacre toutefois la majorité de mon temps à partager mes connaissances en développement de l’enfant et parentalité consciente par le biais l’accompagnement de parents afin d’éveiller leur pouvoir parental.

Mon objectif avec ce webinaire gratuit est de vous présenter mon approche, divisée en deux modèles cliniques, ainsi que la base de différents concepts clés qui vous permettront enfin de comprendre la source des difficultés de votre enfant, de votre famille et savoir comment prioriser vos interventions.

Modèle des 3 cerveaux

Les comportements, difficultés et symptômes de nos enfants sont souvent la pointe de l’iceberg. Nous verrons ce qui se cache sous la surface pour comprendre que les symptômes viennent habituellement de certains processus étant bloqués ou déséquilibrés.

Effectivement, un blocage ou déséquilibre à l’un ou l’autre des 3 cerveaux (tête, coeur, ventre) peuvent occasionner des difficultés diverses. Nous prendrons le temps d’expliquer les trois cerveaux et ce qui interagit avec eux.

Nous discuterons également des 3 niveaux d’interventions en donnant quelques exemples concrets d’adaptations, solutions ou d’approches pour chacun des niveaux.

Modèle de l'Arbre de Vie

La maturation émotionnelle est un processus naturel, mais celui-ci peut être bloqué pour différentes raisons. Bien qu’on s’attende qu’un enfant ait atteint les fruits de la maturation entre 5 et 7 ans, il y a plusieurs jeunes, ados et adultes qui n’ont pas encore atteint ce niveau.

Des blocages dans la maturation émotionnelle peuvent causer différentes difficultés comportementales, sociales, cognitives et affectives.

Il est toutefois possible de relancer les processus de maturation émotionnelle en intervenant sur les 5 piliers!

  1. Comprendre les bases physiologiques du développement et comportement
  2. Être un guide pour l’enfant
  3. Bâtir et préserver une relation saine et profonde avec l’enfant
  4. Comprendre l’énergie et l’utilité des émotions
  5. Compenser l’immaturité de l’enfant durant son processus de maturation

Nous discuterons plus en profondeur des répercussions d’un blocage au niveau de la maturation affective, le cerveau de “coeur” en se référant aux 5 piliers.

Je partage avec vous l’approche connexion qui mise sur la relation enfant-parent et qui peut faire de petits miracles dans nos interventions quotidiennes.

Vous aurez accès au Q & A qui a eu lieu lors de l'enregistrement en direct, durant lequel j'ai pris le temps de répondre aux questions des gens.

  • Votre enfant est âgé entre 4 et 12 ans, mais les concepts enseignés sont utiles même pour les ados.
  • Votre enfant présente des difficultés de gestion de la colère ou de l’anxiété, des comportements dérangeants, de l’opposition, des difficultés sociales, de l’inattention et/ou de l’impulsivité.
  • Vous souhaitez approfondir le lien d’attachement avec votre enfant pour qu’il puisse s’épanouir et développer sa résilience.
  • Vous désirez mieux comprendre le développement naturel et global de l’enfant, la source des blocages de maturation et les interventions à mettre en place pour retrouver l’harmonie.
 
  • Votre enfant est âgé entre 4 et 12 ans.
  • Votre enfant présente des difficultés de gestion de la colère ou de l’anxiété, des comportements dérangeants, de l’opposition, des difficultés sociales, de l’inattention et/ou de l’impulsivité.
  • Vous souhaitez approfondir le lien d’attachement avec votre enfant pour qu’il puisse s’épanouir et développer sa résilience.
  • Vous désirez mieux comprendre le développement naturel et global de l’enfant, la source des blocages de maturation et les interventions à mettre en place pour retrouver l’harmonie.
 

Nathan, 10 ans

Il était décrit comme ayant un profil autistique. L’école était à court de solutions, il était souvent retiré de la classe. Chicanes et crises étaient monnaie courante à la maison. La médication a aidé, mais il restait certaines difficultés émotionnelles. Il est maintenant bien intégré en classe, il parle de ses émotions. Il est plus posé et moins impulsif. Il est capable de connecter avec sa famille et les autres élèves de l’école et possède un meilleur jugement des situations sociales.

Julien, 4 ans

Il ne pouvait plus aller dans son milieu de garde en raison des comportements dérangeants. À la maison, il frappait sa petite sœur. Il pouvait se réveiller plusieurs fois par nuit. Il s’opposait constamment aux demandes des parents. Maintenant, les parents vivent des moments plus agréables avec leur fils, ils le sentent plus mature et plus heureux. Les parents savent mieux comment gérer les situations problématiques sans dégénérer dans une crise. Les dodos s’améliorent et il est bien intégré dans un nouveau milieu de garde.

Alexanne, 7 ans

Présence d’hypervigilance, très grande impulsivité et grande opposition. Elle pouvait être vulgaire et dire des propos dénigrant envers elle et les autres. Malgré la médication, les comportements d’agressivité demeuraient. Les parents ont ajusté leurs interventions et les situations ne dégénèrent plus en conflits. Polie, joyeuse et bien intégrée en classe et au niveau social. La vie de famille est maintenant adoucie et moins stressante.

Frédéric, 11 ans

Il était décrit comme pouvant insulter les adultes de l’école et les parents. Il pouvait se sauver de la classe et l’école à l’occasion. Il était opposant et parfois agressif. Il se plaignait de s’ennuyer à l’école. Après le suivi, la relation entre les parents et l’enfant s’est améliorée significativement. Il ne recevait presque plus de mauvais commentaires de l’école. Il réussissait à nommer ses frustrations et ses besoins sans exploser maintenant.

Pour t'inscrire à l'atelier gratuit

inscris simplement ton nom et courriel